Des actes essentiels d’humanité et de dignité

DEVOILER ET COMBATTRE LE SUPREMACISME, SONT DES ACTES ESSENTIELS D’HUMANITE ET DE DIGNITÉ

Ne pas utiliser le seul mot : supremacisme, qui s’impose pour le dénoncer et le combattre, c’est en fait, rouler pour les supremacistes.

Certains n’ont pas encore compris que le seul moyen de combattre les supremacistes, était de les combattre sur leur propre terrain, sur des thèmes dont-ils se sont appropriés pour les faire croire aux ignorants et aux imbéciles qu’ils seraient  » bons »… Ah les cons… Le pied pour les supremacistes…

Les deux haines, celles du (…) et du gouvernement son en fait, les mêmes, avec de mêmes buts : l’écrasement des citoyens au profit d’une même caste. Seuls leurs mots changent…
L’une avance avec ses gros sabots, l’autre, à pas et mots feutrés…

Toujours ce reductio-ad-hitlerum, comme s’il n’y avait qu’un seul peuple digne d’intérêt dans le monde et eu qu’un seul génocide. Raciste et discriminatoire pour les autres victimes de massacres et de génocides.

Pour avoir le droit d’exister, de s’autoriser à défendre une cause, bénéficier de quelques droits légitimes, il faut faire allégeance aux mêmes…policiers et douaniers de la pensée…

Je suis toujours surpris de voir des cons à leurs bourreaux pour leur demander d’être plus gentils. Quelle naïveté et quelle indignité.

Se plaindre dérange, un pauvre, un esclave ne doit pas se plaindre selon les esclaves de maison, le patron des champs de coton, porte parole des négriers modernes, l’a encore répété il y a quelques jours. Les esclaves de maison, comme ceux des champs de coton, n’ont pas manqué d’approuver et de répercuter la parole du patron.

A une certaine époque les esclaves des champs se révoltaient contre les maîtres, lesquels maîtres n’avaient que le soutien que des esclaves de maison. Aujourd’hui esclaves de maison et esclaves des champs soutiennent à l’unisson leurs maîtres.

Où est l’égalité, en dehors qu’elle soit inscrite sous tous les frontons et dans la Constitution ?

Savez-vous dans quel pays les citoyens n’ont pas le mêmes droits et ne sont pas traités de la même façon en fonction de leur origine, de leur race ou de leur religion ? ; certains ont même tous les droits sur les autres, et d’autres, n’en ont aucun, sinon de ne rien dire et de tout accepter, en violation des articles de la Constitution.
Savez-vous dans quel pays, des vies, ont plus de valeur que d’autres et d’autres, qui ont moins de valeur ?

Les maux du monde ne viennent pas des migrants, ni des  » salauds de pauvres », comme certains se plaisent à dire et à répéter, mais bien des supremacistes ennemis de l’homme et de la vie.

Ma patrie est là où je me sens bien et où mes droits humains sont respectés. Là où je vis, tout n’est pas facile, mais il n’y a pas de supremacistes.Si vous saviez comme ça fait du bien et repose l’esprit…

Daniel Milan

https://rendezvousdesvivants.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s